Comme le babillard de nouvelles du Regroupement du conte au Québec (RCQ) le mentionne, le prochain colloque se tiendra à Sherbrooke du 12 au 14 novembre prochain et portera sur la formation des conteurs.  Le RCQ m’a demandé de lancer les discussions du samedi par un portrait actuel de la formation en conte au Québec. Vaste programme!

Depuis, la rédaction de mon chapitre dans L’art du conte de dix leçons (Planète Rebelle, 2007), je dois avouer que j’ai un peu perdu de vue ce qui se faisait ailleurs que dans ma cour. Si je connais bien la situation en Estrie et que mes contacts me permettent d’avoir une petite idée (incomplète) de ce qui se fait à Montréal, c’est moins le cas dans les autres régions du Québec.  J’ai donc sollicité différents conteurs et organisateurs pour savoir ce qui se déroulait dans leur région.  Voici les questions que je leur ai posées par courriel:

  • À votre connaissance, depuis 2005, quelles formations relatives au conte ou touchant les conteurs ont été organisées dans votre région? Si aucune formation n’a été organisée dans les cinq dernières années, pourquoi est-ce ainsi? (manque d’intérët, de participants, de fonds, etc.)
  • Si des formations ont effectivement été organisées, veuillez préciser, dans la mesure du possible… Sur quelles thématiques et de quels niveaux? Initiation? Approfondissement d’un aspect ou l’autre de la pratique? Méta-information (subenvtions, marketing, etc.)?
  • Quelles formules étaient privilégiées? (1 journée? 2 jours? 3 jours? Plus? Moins? Week-end? Semaine? Été? Mentorat?)
  • Qui étaient le ou les formateurs? D’où provenaient-ils? S’agissait-il de conteurs ou d’autres professionnels? Dans quels domaines?
  • Combien de participants?
  • Dans quelles conditions furent-elles offertes (locaux, coûts, soutien d’organismes publics ou autres)?
  • Quels sont le ou les organismes qui organisent des formations relatives au conte ou touchant les conteurs dans votre région?
  • Prévoyez-vous que de nouvelles formations seront organisées dans les prochaines cinq années?
    • a. Sinon, pourquoi?
    • b. Si oui…
      • a) Autour de quelles thématiques? De quels niveaux?
      • b) Envisagez-vous des difficultés pour cette organisation? (fonds? recrutement de formateurs, formatrices qualifiés? participation?)
  • Quel serait votre formation idéale? (thématique, formateur-formatrice, conditions idéales (durée, lieu, niveau, nombre de participation, etc.))
  • Tout autre commentaire ou réflexion sur cette question que vous souhaitiez partager (surtout si vous ne croyez pas être des nôtres en novembre)

Selon vous, ai-je oublié des choses? Me manque-t-il des renseignements pour bâtir ce portrait?  Vous sentiriez-vous à l’aise de répondre à ces questions pour votre région?  Tout commentaire qui fera avancer ma préparation à cette présentation sera bienvenue.

Publicités