You are currently browsing the monthly archive for décembre 2011.

Pour répondre à mon propre billet de la semaine dernière, je trouve aujourd’hui sur le site français Curiosphère.tv une série de neuf jolies vidéos dans la série Si Noël m’était conté.  Écrites et réalisées en 2007 par Christophe Benabib, produites par Morgane Production avec la participation de France 5, ces documents animés de 4 min quelques chacun donnent pas mal d’info en concentré sur :

  1. L’esprit de Noël
  2. La crèche
  3. Le 25 décembre
  4. Le Père Noël
  5. Les Rois mages
  6. Le sapin
  7. Les cadeaux
  8. Les décorations
  9. L’origine du mot « Noël »
Texte d’annonce de la série :
Noël est une fête que l’on croît connaître parfaitement mais qui recèle pourtant bons nombres de légendes et de coutumes oubliées. Grâce à la série Si Noël m’était conté, et au quizz associé, petits et grands comprendront le point commun qui existe entre un évêque du IVe siècle en Turquie et le Père Noël rond et jovial tel qu’on le connait aujourd’hui. Ils apprendront également que la tradition des cadeaux et celle des décorations remontent à la Rome Antique. Ils pourront enfin répondre à toutes ces questions que l’on se pose sur Noël : pourquoi le fête-on le 25 décembre ? Quel est cet « esprit de Noël » dont on nous vante les mérites à l’approche des fêtes ? Pourquoi les catholiques installent-ils une crèche et quelle est sa signification ou encore d’où vient le mot Noël ?

C’est didactique, mais fait avec légèreté sans trop se prendre la tête.  L’animation commence à dater, mais ça fonctionne encore.  C’est surtout une bonne façon de se titiller l’imagination. Histoire de se mettre dans l’esprit des fêtes et de lancer nos recherches de contes…

Difficile de trouver des contes de Noël intéressants, assez passionnants pour les raconter.  Pourtant, voilà bien un rayon où il y a de la demande…  Le public est friand d’entendre des histoires dans le temps des fêtes.  Les conteurs et conteuses ont tout intérêt a en avoir quelques uns dans leurs besaces.  Une difficulté s’ajoute : Ce ne sont pas des contes que l’on raconte souvent…

Une fois que l’on a fait le tour des classiques de Beaugrand (« Chasse-galerie », « Fantôme de l’avare »; bon, ces deux derniers se passent au jour de l’an, mais que cela ne nous arrête pas…), d’Andersen (« Petite fille aux allumettes »), de Dickens (« Cantique de Noël »; Scrooge et les fameux trois fantômes), de Van Dyke (« Quatrième roi mage »), il reste moins de choix…

J’oublie probablement d’autres « récits fondateurs » de ce solstice hivernal, mais vous comprenez l’idée : il faut ramer pour se bâtir un répertoire original et apprécié.  Les récits autour de Noël ont été particulièrement christianisés, rendus moralisateurs, ce qui ne correspond pas toujours aux sensibilités contemporaines…   Lire la suite »

La même semaine où je découvre le dernier « Commando Trad » mettant en vedette le conteur Jocelyn Bérubé – ce qui répond à l’un des souhaits que j’avais formulé ici – la blogueuse Christiane Campagna des Chroniques Trad y va d’un « Message préventif aux médias qui parlent du trad une fois par année » bien senti.

C’est un petit condensé qui permet de revisiter certains de ses billets passés mais toujours aussi pertinents, que ce soit à propos des associations éculées entre musique trad et temps des fêtes,  musique trad et « goût du jour »musique trad et nostalgie…  Prenez donc le temps de cliquer sur chaque hyperlien !

Bien sûr, plusieurs de ces associations valent aussi pour le conte.  La faute à qui ?  Je m’étais posé la question cet été

Mme Campagna parle du rôle des médias qui ressassent les mêmes clichés.  Au fond, les gens des médias agissent comme des amplificateurs (mais c’est vrai qu’ils pourraient parfois être plus curieux et nuancés).  Comment pouvons-nous briser ce moule ?